INSCRIPTIONS pour l'année scolaire 2017-2018

Vous voulez inscrire vos enfants pour l'année 2017-2018? C'est le moment ! Inscriptions >>

Demande de bourses >>

Visitez notre maternelle
avec le Chief Minister, la Ministre Karen et notre Ambassadeur.

Voir aussi notre projet d'agrandissement pour la rentrée :

Notre maternelle en panoramique >> 



Présentation

Une école française mais pas uniquement

Le Lycée français international de Rangoun (LFIR) est un établissement d’excellence français, membre du réseau AEFE depuis la rentrée 2016. L’enseignement se fait en français et en anglais. Des cours de birman sont également dispensés ainsi que d'espagnol. Le lycée, de par son histoire et sa tradition d'ouverture, est un lieu de rencontres et d’échanges linguistiques et culturels. Il accueille des élèves de toutes nationalités, de la grande section de maternelle au lycée, et a pour objectif de favoriser leur épanouissement personnel, de développer leur autonomie et leur esprit critique, de leur donner le goût de l’effort et de l’émulation, tout en valorisant le travail en groupe et le respect de chacun. Le lycée est ouvert de la maternelle au secondaire. Il est homologué par l'éducation nationale.

Son projet d'établissement, voté au premier conseil d'enseignement du 17 novembre 2016, en est sa feuille de route.

Noa, élève de 5ème pose quelques questions à M. Christophe Cassin, Directeur du LFIR.


ECOLE PARTENAIRE BIRMANE

A la demande du  Ministre de l'éducation Birman

Prof Myo Thein Gyi et de Monsieur l'Ambassadeur de france, le LFIR vient d'ouvrir un partenariat avec l'école N°2 Basic Education High School.

Deux rencontres sont déjà programmées.

Le 10  nov à l'école Birmane et le 15 nov au LFIR.

De beaux échanges en vue.

Merci à toute l'équipe et au directeur de cette école pour leur accueil.


Historique

 

Ouvert par le groupe Total en 1993 pour assurer l’éducation des enfants français des employés du groupe, le Lycée français international Joseph Kessel de Rangoun (LFIR) est géré depuis la rentrée de Septembre 2016 par l’APER (l’Association des parents d’élèves de Rangoun).

 

Le Lycée français est membre du réseau AEFE en tant qu’établissement partenaire. A ce titre, il fait partie des 495 établissements scolaires français à l’étranger homologués par le ministère de l’Éducation nationale français, et des 33 établissements de la zone Asie-Pacifique  proposant un enseignement conforme à l’exigence des programmes de l’éducation nationale française.

 

Le LFIR, installé depuis 20 ans au cœur de la Golden Valley dans la capitale économique de la Birmanie, Rangoun, accueille actuellement une centaine d’élèves français, birmans et étrangers. Il assure l’enseignement français du premier et du second degré. A la rentrée 2017, le LFIR accueillera encore plus d’élèves de nationalités différentes, avec pour la première fois l’ouverture des petites classes de maternelle, en enseignement bilingue français/anglais.

 

Le projet d’établissement repose sur une politique d’ouverture au pays d’accueil, la maîtrise du français et l’encouragement au multilinguisme (avec un renforcement de l’enseignement de l’anglais, de l’espagnol et du birman). Une vingtaine d’activités péri-scolaires ou sportives vient appuyer ce projet.

 

L’équipe d’encadrants

 

Une quinzaine d’enseignants encadrent les élèves. Le reste des membres du personnel est composé de la direction, d’agents administratifs, techniques, de santé et de service.

 

Un établissement à forte croissance

 

Afin d’anticiper une croissance exponentielle due au contexte particulier d’ouverture de la Birmanie, le déménagement du LFIR est prévu  vers un terrain plus central, partagé avec l’Institut français de Birmanie (IFB). Ce projet immobilier de grande envergure prévoit la construction de nouveaux bâtiments, avec la création de nouveaux espaces pédagogiques et administratifs et la construction d’un terrain de sport. La bibliothèque de l’école sera mutualisée avec celle l’IFB.

 

Composition des élèves

 

44% des élèves sont de nationalité française (les binationaux représentent 22% de l’effectif total) tandis que les Birmans constituent un peu moins de 2% des effectifs et les étrangers 31%. L’école accueille 26 nationalités différentes.